Pari Foot

Les championnats d’Europe du recyclage de Battery-Man

Quel est le rapport entre le football et le recyclage des piles ? Il n’y en a pas. Battery-Man l’a remarqué lui aussi. Il a pronostiqué sur Facebook les gagnants de 14 matches à l’aide des taux de recyclage des pays participant à l’Euro – et s’est trompé 9 fois. Heureusement, notre héros est plus doué en recyclage ! Et nous avons d’ailleurs appris quelque chose :

 
 
 

La Suisse est Championne d’Europe du recyclage de piles !

Prognose zum Spiel
 
 

Suisse : 71%

We are the champions ! Avec un taux de recyclage de 71%, nous autres Suissesses et Suisses sommes les champions d’Europe en matière de recyclage des piles ! Nous sommes légalement tenus de rapporter toutes les piles et tous les accus usagés à un point de collecte – un engagement que nous prenons visiblement au sérieux. Des points de collecte, il y en a dans de nombreuses communes et dans tous les magasins qui vendent des piles. Ces magasins doivent reprendre gratuitement les piles et les accus usagés. ET ÇA FONCTIONNE ! 

 

Les taux de recyclage des participants aux Championnats d’Europe*

1. Suisse : 71%

Suisse

Suisse : 71%

We are the champions ! Avec un taux de recyclage de 71%, nous autres Suissesses et Suisses sommes les champions d’Europe en matière de recyclage des piles ! Nous sommes légalement tenus de rapporter toutes les piles et tous les accus usagés à un point de collecte – un engagement que nous prenons visiblement au sérieux. Des points de collecte, il y en a dans de nombreuses communes et dans tous les magasins qui vendent des piles. Ces magasins doivent reprendre gratuitement les piles et les accus usagés. ET ÇA FONCTIONNE !

 

2. Slovaquie : 66 %

Slovaquie

Slovaquie 66%

Avec un taux de récupération de 66%, la Slovaquie occupe la deuxième place de nos championnats d’Europe du recyclage. La recette de son succès ? En Slovaquie, les fabricants de piles paient une taxe sur toutes les piles qui arrivent sur le marché – moins les piles qu’ils récupèrent. Si ce n’est pas une incitation à récupérer les piles !

 

3. Belgique : 55%

Belgique

Belgique : 55%

Les Belges collectent les piles usagées depuis 1996. Et cela avec beaucoup d’imagination. Ainsi, les écoles peuvent échanger les piles collectées contre des points, qui peuvent à leur tour être échangés contre des équipements de sport. Dans les championnats d’Europe du recyclage, ils occupent – notamment grâce à l’aide des communes et des écoles – la troisième place. Un adversaire à prendre au sérieux pour la Suisse.

 

3. Suède : 55%

Suede

Suède : 55%

Avec un taux de récupération de 55%, la Suède fait partie du trio de tête de nos championnats d’Europe du recyclage. Alors que les communes et les commerçants suédois étaient responsables de la collecte des piles de 1997 à 2009, la responsabilité est aujourd’hui entièrement dans les mains des fabricants. Ces derniers sont soutenus par des organisations comme « El-Kretsen » et « Batterinsamlingen ». Des mesures comme l’appli de recyclage, qui propose des informations sur les points de collecte et les heures d’ouverture, des vidéos, des jeux et bien d’autres choses encore ont permis d’attirer efficacement l’attention des consommateurs.

 

4. Autriche : 54%

Autriche

Autriche : 54%

Pour devenir champion, mieux vaut commencer tôt – y compris en matière de recyclage ! Les Autrichiennes et les Autrichiens ont commencé dans les années 1990 déjà et font mieux que la plupart de leurs voisins, avec un taux de récupération de 54%. Au total, les communes mettent à disposition 23 000 points de collecte. Chapeau bas !

 

5. Allemagne : 44%

Allemagne

Allemagne : 44%

En Allemagne, le recyclage des piles est obligatoire depuis 1998. L’industrie allemande a toutefois commencé dix ans plus tôt déjà à collecter volontairement les piles nocives pour l’environnement. Exemplaire ! Aujourd’hui, le taux de récupération atteint 44%, tendance à la hausse.

 

6. Espagne : 39%

Espagne

Espagne : 39%

Depuis 1998, des organisations comme « ecopilas » s’engagent pour le recyclage des piles. Leur plus grand succès vient certainement de l’« école du recyclage », une salle de classe mobile avec laquelle elles sillonnent toute l’Espagne pour informer les écoliers et les écolières sur le recyclage des piles. Vraiment novateur ! Mais pour se classer parmi les meilleurs du recyclage, l’Espagne a encore des efforts à faire, avec un taux de récupération de 39%.

 

7. France : 37%

France

France : 37%

En France, les fabricants de piles doivent reprendre les piles du commerce, des communes et des consommateurs finaux. Bien que les Français planchent sur le recyclage des piles depuis un bon moment déjà, seuls 37% de toutes les piles sont rapportées – allez les bleus, vous pouvez faire mieux !

 

8. Angleterre : 36% (Royaume-Uni)

Angleterre

Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Pays de Galles) : 36%

Jusqu’à il y a peu, le Royaume-Uni n’était pas vraiment roi en matière de recyclage des piles : en 2010, seuls 10% des piles étaient collectées. Les fabricants et les distributeurs ont par conséquent eu l’obligation d’augmenter le taux de récupération de 5% par an. Avec succès : le taux de récupération de l’Angleterre est passé de 10% en 2010 à 36% en 2014. Keep it up !

 

8. Italie : 36%

Italie

Italie : 35%

Après que les fabricants italiens de piles se sont engagés, en 2009, à reprendre les piles usagées, le taux de récupération n’a cessé d’augmenter – de pas moins de 10% entre 2011 et 2014. Pas trace de « dolce far niente » dans ce domaine !

 

8. Irlande du Nord : 36% (Royaume-Uni)

Irlande du Nord

Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Pays de Galles) : 36%

Jusqu’à il y a peu, le Royaume-Uni n’était pas vraiment roi en matière de recyclage des piles : en 2010, seuls 10% des piles étaient collectées. Les fabricants et les distributeurs ont par conséquent eu l’obligation d’augmenter le taux de récupération de 5% par an. Avec succès : le taux de récupération de l’Angleterre est passé de 10% en 2010 à 36% en 2014. Keep it up !

 

8. Hongrie : 36%

Hongrie

Hongrie : 36%

Les Hongroises et les Hongrois collectent leurs piles depuis 2005. Lorsqu’il a été décidé que chaque village de plus de 100 habitants devait avoir au moins un point de collecte, le taux de récupération a bondi : celui-ci a augmenté de 5% par an pour atteindre, aujourd’hui, 36%. Continuez comme ça !

 

8. Pays de Galles : 36% (Royaume-Uni)

Pays de Galles

Royaume-Uni (Angleterre, Irlande du Nord, Pays de Galles) : 36%

Jusqu’à il y a peu, le Royaume-Uni n’était pas vraiment roi en matière de recyclage des piles : en 2010, seuls 10% des piles étaient collectées. Les fabricants et les distributeurs ont par conséquent eu l’obligation d’augmenter le taux de récupération de 5% par an. Avec succès : le taux de récupération de l’Angleterre est passé de 10% en 2010 à 36% en 2014. Keep it up !

 

9. Irlande : 33%

Irlande

Irlande : 33%

Bien que les fabricants de piles irlandais soient légalement responsables de la récupération des piles depuis 2004, les premiers systèmes de recyclage n’ont été mis en place qu’en 2008. Mais alors avec succès : grâce à des campagnes, des actions de sponsoring, des campagnes dans les écoles et des manifestations – par exemple des défilés de mode sous le slogan « Junk Kouture » – l’Irlande a atteint en quelques années un taux de récupération de 33%.

 

9. Pologne : 33%

Pologne

Pologne : 30%

La Pologne a commencé à collecter les piles usagées en 2002. Mais la récupération n’a vraiment commencé que lorsqu’elle est devenue obligatoire, en 2009, et que des organisations comme la REBA ont attiré l’attention sur le thème du recyclage au moyen de points de collecte colorés, de campagnes dans les écoles et de manifestations publiques. Durant cette période, le taux de récupération a grimpé de 16%, pour atteindre actuellement 30%.

 

10. Tchéquie : 31%

Tchéquie

Tchéquie : 31%

Les Tchèques aiment les solutions pratiques : pour la collecte des piles usagées, « Ecobat » met des boîtes de collecte à disposition de tous les ménages. Une fois pleines, ces boîtes sont également reprises. Gratuitement. Si l’on pense que le taux de récupération n’était que de 5% il y a dix ans, le taux actuel de 31% est tout à fait impressionnant.

 

11. Portugal : 28%

Portugal

Portugal : 28%

Battery-Man n’est pas seul ! Le Portugal a aussi son super-héros du recyclage :  Capitaõ Fluxo ! Depuis de nombreuses années, il soutient le projet « Geracão Depositrão » lors de campagnes dans les écoles sur le thème du recyclage. Depuis 2002, des organisations sans but lucratif aident les communes pour la collecte des piles, au moyen de mesures innovatrices. Avec un tel engagement, le taux de récupération augmentera certainement rapidement au Portugal !

 

12. Islande : 26%

Islande

Islande : 26%

En 1999, l’Islande a introduit une taxe environnementale sur les piles importées. Cela a permis de financer le fonds de recyclage islandais, qui se charge, entre autres, du recyclage des piles. Comme la reprise des piles usagées n’est toutefois pas (encore) obligatoire pour les fabricants, le taux de recyclage n’est pour l’instant que de 26%.

 

13. Croatie : 19%

Croatie

Croatie : 19%

Depuis son entrée dans l’UE en 2013, la Croatie doit également veiller à ce que les communes mettent à disposition des points de collecte, afin notamment d’augmenter le taux de récupération. Malgré le plan de gestion des déchets que la Croatie a mis en place pour la période 2007-2015, la discipline en matière de recyclage laisse encore à désirer : seuls 19% de toutes les piles usagées sont rapportées.

 

14. Roumanie : 16%

Roumanie

Roumanie : 16%

Avec un taux de récupération de 16%, la Roumanie fait partie des lanternes rouges des championnats d’Europe du recyclage. La bonne nouvelle : les Roumaines et les Roumains n’ont vraiment commencé que tout récemment à collecter les piles – grâce à des campagnes publiques et à des actions de guérilla, leur taux de récupération a bondi en cinq ans de 1% à 16%. Si ça continue comme ça, les chances pour les prochains Championnats d’Europe sont très bonnes !

 

15. Albanie : pas (encore de chiffres)

Albanie

Albanie : pas de chiffres

A ce jour, il n’y a que quelques entreprises de recyclage privées, qui se chargent de collecter et de trier les déchets recyclables. Cela doit changer dans un proche avenir : l’« Albanian National Waste Management Plan 2010-2025 » doit promouvoir la prise de conscience de la population pour le tri des déchets. Parallèlement, des points de collecte officiels seront mis à disposition.

 

15. Russie : pas (encore de chiffres)

Russie

Russie : pas de chiffres

La loi approuvée en 1998 sur le « gaspillage de produits et de biens de consommation » est en cours de révision. Elle prévoit que les fabricants de produits recyclables prennent leurs responsabilités. Pour le moment, les piles ne sont toutefois malheureusement pas encore sur la liste. Il n’y a donc pas de chiffres sur le taux de récupération des piles.

 

15. Turquie : pas (encore de chiffres)

Turquie

Turquie : pas de chiffres

En Turquie, il n’y a pas encore d’industrie établie pour le recyclage des piles usagées. Une partie des piles collectées est envoyée à l’étranger, où elle est recyclée. Mais la Turquie travaille à un programme propre selon les standards de l’UE et a déjà pris quelques mesures. Les choses avancent !

 

15. Ukraine : pas (encore de chiffres)

Ukraine

Ukraine : pas de chiffres

Actuellement, le recyclage des piles usagées n’est pas à l’agenda politique de l’Ukraine. Malgré cela, « Ukrecoresursy » se consacre à la collecte et au tri des déchets. L’Ukraine est toutefois encore fort éloignée d’un système de gestion des déchets comme il existe dans la plupart des autres pays d’Europe.